Talaysay Tours – Talking Tree Tour


  • Nom de l'entreprise: Talaysay Tours
  • Nom du propriétaire: Candace Campo
  • Site Web: www.talaysay.com
  • # de personnes employées: 12 sous contrat
  • Types d'expérience offertes Randonnée, marche, kayak, raquette
  • # d'années en affaires: 12
  • Marchés cibles: Colombie-Britannique, Alberta, Ontario, certains de l'Europe

Située à Vancouver sur la Sunshine Coast, cette entreprise autochtone bien établie offre des randonnées écologiques.  L’entreprise envisage de collaborer avec les lignes de croisière qui visiteront Vancouver en 2015 afin de fournir une expérience touristique pour les croisiéristes.

Talaysay Tours propose des randonnées et visites guidées pédestres selon une perspective propre aux Premières Nations et le fait avec succès depuis plus de 12 ans. Les circuits incluent l’exploration des montagnes de la Rive-Nord de Vancouver avec des guides autochtones qui partagent leur connaissance unique sur l’importance culturelle et la beauté naturelle de cette région. 

Dans le but d’élargir ses marchés cibles actuels, Talaysay Tours souhaite collaborer avec le marché des croisières de Vancouver en proposant une visite à pied – Talking Tree walking tour – au parc Stanley. L’entreprise a discuté cette option avec un spécialiste de croisière pour prendre connaissance des facteurs à considérer afin de collaborer avec les lignes de croisière et des ajustements à apporter au produit actuel.

Questions et réponses entre  Candace Campo (Talaysay Tours) et Darryl Anderson (Wave Point Consulting Ltd.)

Q: Que dois-je prendre en considération afin d’adapter mon produit actuel –  Talking Tree Walking Tour – au marché des croisières?

R: Je sais que vos expériences sont prêtes à exporter mais elles doivent aussi répondre aux besoins du marché. Plusieurs éléments doivent être pris en considération quant au développement de votre Talking Tree walking tour pour le marché des croisières. En voici quelques points importants :

Je trouve que cette visite a du potentiel auprès des croisiéristes de plusieurs générations – des familles ou des petits groupes voyageant ensemble et qui cherchent à vivre une expérience éducative à Vancouver avant ou après leur croisière. Lorsque vous concevez le récit et les activités de la visite, veuillez tenir en compte votre cible principal du marché des croisières (tranche d’âge – par exemple :7 à 70 ans). L’ajout d’une activité pratique rendra la visite plus attrayante, spéciale et mémorable qu’une visite auto-guidée à pied.

Une visite à pied à partir du terminal de croisières peut éliminer le besoin de s’associer à une compagnie de transport. Planifiez une marche jusqu’au parc Stanley avec un récit engageant et intéressant incluant des contes et en mettant l’emphase sur les sites importants en route. Accordez la même importance à cette marche que les activités qui auront lieu au parc. Créez un moment photographique clé pendant la marche jusqu’au parc – un moment que les visiteurs pourront partager entre eux et sur les médias sociaux.

 Même si la visite à pied attirera une clientèle précise, vous pouvez la rendre accessible aux fauteuils roulants motorisés pour étendre cette démographique et avoir une plus grande part du marché. Il faut prendre en compte ce point quand vous choisissez le trajet aller-retour du terminal de croisières.

Q: Quelle devrait être la durée de la visite?

R: Les croisiéristes ont peu de temps. Ils vont faire cette visite avant ou tout juste après une croisière. Par conséquent, je dirais un total d’environ 2 heures. Cela signifierait une demi-heure pour se rendre au parc Stanley, une heure au parc et une demi-heure pour le retour. Il vous faudra planifier des arrêts aux toilettes et une pause à mi-parcours.

Q: Quels aménagements dois-je inclure dans la visite?

R: Bonne question. Comme nous le savons tous, il arrive que Vancouver connaisse des pointes d’humidité. Donc, vous devrez fournir des accessoires pour se protéger de la pluie, notamment des manteaux de pluie et des parapluies. De l’eau potable en bouteille serait une bonne idée également. Ajoutez aussi quelque chose que les visiteurs pourraient ramener chez eux (par exemple : un morceau de cèdre, écorce de cèdre tressée) en guise de souvenir de leur visite au parc Stanley.

Q: Y a-t-il des exigences logistiques? 

R: En plus des normes, vous devrez adapter l’expérience selon le nombre minimum et maximum de visiteurs. Il va falloir déterminer le nombre de participants requis pour effectuer la visite et comment gérer plusieurs visites pour plusieurs lignes de croisière. Des fois, il pourrait y avoir quatre paquebots au port en même temps.

  

Q: Quel genre d’outils de marketing dois-je produire? 

R: Il est important de fournir une description unique et attirante sur la visite et sur ce que les gens vont apprendre et de présenter de belles images. Tenez en compte le contenu de votre site Web et les médias sociaux car de nombreux croisiéristes font des recherches approfondies sur une destination au moment de faire une réservation pour une croisière. En ce qui concerne la visite elle-même, songez à distribuer des cartes qui tracent le parcours et présentent certains points culminants de la visite.

 

Q: Comment puis-je commercialiser à l’industrie des croisières?

A: R: Les lignes de croisière cherchent des fournisseurs d’excursions terrestres qui ont fait leurs preuves et qui offrent un produit attrayant. Cette saison, vous pouvez peut-être initier les voyageurs indépendants au Talking Tree tour pour acquérir de l’expérience. La visibilité pour cette visite peut être donnée par les concierges d’hôtels, le village de Klahowya, les centres d’accueil et vos autres partenaires de l’industrie.

Pour accéder aux lignes de croisière, je suggère la création de partenariats avec  Tourism Vancouver et Aboriginal Tourism BC ainsi qu’une collaboration avec des voyagistes et des agents de tourisme réceptif.

Étant donné que le cycle de vente des croisières peut prendre jusqu’à 18 mois (du moment qu’une ligne de croisière s’intéresse à un nouveau produit jusqu’à ce qu’une nouvelle excursion terrestre soit incluse dans la liste des activités proposées), il est essentiel que vous ne comptiez pas uniquement sur les volumes de croisiéristes pour rentabiliser cette opération commerciale. Considérez l’industrie des croisières comme une extension du marché.

Il est également important de reconnaître que dans un marché des croisières mature comme Vancouver, les lignes de croisière ont tendance à travailler avec des partenaires touristiques établis avec lesquels ils ont tissé des liens. Collaborer avec les partenaires touristiques dans votre communauté locale est souvent un moyen plus rentable de satisfaire les besoins des marchés des croisières avant d’essayer d’accéder directement aux lignes de croisière individuelles.

Q: Pouvez-vous me donner quelques conseils sur les prix?

R: Votre tarif net doit inclure vos coûts réels et une marge de profit. Vous pouvez fournir le tarif net aux lignes de croisière. N’oubliez pas que le tarif net que vous allez fournir à une ligne de croisière ou un partenaire offrant des forfaits de voyage doit être 30% ou 40% inférieur au prix de détail.

Q: Avez-vous des propositions finales?

R: Avant d’entamer la conception de votre visite, vous devez avoir fait vos recherches. Ce site contient les possibilités et une palette d’outils pour vous aider à démarrer. Il est important de savoir ce que les lignes de croisière recherchent et les produits qui sont offerts dans d’autres ports d’escale sur un itinéraire impliquant Vancouver. Des fois, il convient de créer un partenariat avec un autre fournisseur en tourisme.  Il est important d’être créatif pour rendre votre visite différente. Par exemple, vous pourriez envisager d’inclure une visite à l’Aquarium de Vancouver après la visite. Vous allez ainsi vous associer à un des principaux attraits de Vancouver.

 

Vue d’ensemble de l’industrie des croisières au Canada.