L’Arctique canadien
    Ports

L’Arctique canadien

Vue d'ensemble

Cette région de croisière comprend l’Arctique de l’Est et de l’Ouest ainsi que la Baie d’Hudson. Depuis ces dernières années, la région arctique a évolué en un marché de croisière mature avec un plus grand nombre de navires et des parcours plus travaillés. Les tendances concernant les activités de croisière sont devenues plus régulières et prévisibles.

Quant aux exploitants des terminaux maritimes, l’infrastructure de transport maritime de la région arctique est relativement rudimentaire. Les lignes de croisière opérant dans cette région sont principalement de la catégorie « Exploration/Aventure douce ». Les paquebots sont relativement petits (120 à 300 passagers) et ne requièrent pas d’importantes infrastructures pour les terminaux maritimes. En 2013, la région arctique a reçu 38 visites de navires de croisière pour un total de plus de 4500 passagers.

Faits saillants régionaux

Des opportunités pour l’offre touristique autochtone vont découler de la hausse dans la demande pour des voyages à destination lointaine, la popularité grandissante de la région arctique et l’évolution dans les conditions des voies navigables. L’ampleur de ces opportunités touristiques à terre pour la région dépendra de :

  • la fréquence des visites des paquebots dans les communautés régionales
  • la taille des paquebots
  • le nombre de passagers
  • la qualité de l’infrastructure de transport maritime.

 Il faut un nombre élevé de passagers pour que les communautés locales puissent bénéficier d’avantages significatifs. Ces communautés auront par la suite besoin de produits touristiques bien structurés. Les communautés qui servent de port d’embarquement et de débarquement seront dans une meilleure position pour profiter rapidement du potentiel des croisières.

 Les itinéraires de croisière relativement longs peuvent également présenter des opportunités d’expériences touristiques autochtones à bord du navire. Adventure Canada, par exemple, fait appel à des culturalistes autochtones sur ses navires. Des opportunités d’activités existent aussi avant et après les excursions terrestres. Un haut pourcentage de croisiéristes reviennent pour faire du tourisme sur la terre ferme.

 À l’été 2016, Crystal Cruises sera le premier grand navire de croisière de luxe à naviguer tout le long du passage du Nord-Ouest. Des arrêts sont prévus à Ulukhaktok, communauté des Territoires du Nord-Ouest, à Cambridge Bay et à Pond Inlet au Nunavut. La ligne de croisière transportera environ 1000 passagers mais avec un maximum de 250 personnes sur la terre ferme en tout temps.

Itinéraires régionaux

La durée d’une croisière pour l’Arctique pendant la saison estivale des croisières (juillet à septembre) varie en fonction de la région géographique. Une région est incluse dans les itinéraires de croisière d’une durée d’un peu moins de deux semaines à plus d’un mois selon la distance entre la région et les ports d’attache européens ou nord-américains.

Destinations

Les itinéraires proposés par les navires de croisière dans leurs offres sont flexibles; les arrêts et les visites aux communautés peuvent donc varier selon les conditions météorologiques. Les communautés suivantes ont été incluses dans les itinéraires des croisières: Nunavut – Arviat, Cambridge Bay, Cape Dorset, Clyde River, Gjoa Haven, Grise Fiord, Iqaluit, Kimmirut, Pangnirtung, Pond Inlet, Qikiqtarjuaq, Resolute Bay; Les Territoires du Nord-Ouest – Sachs Harbour, Tuktoyaktuk, Ulukhaktok.

Compagnies de croisières

Des compagnies de croisière des catégories Luxe et Exploration/Aventure douce.

Taille moyenne du navire

120 - 300 passagers passagers